Transfert technologique

Les entreprises peuvent, dans cet espace, déposer leurs besoins et discuter avec les chercheurs/ou laboratoires les solutions aux problèmes rencontrés, exemples :

Réduire la consommation d’énergies, procédés de recyclage de déchets, empreinte carbone, énergies renouvelables, les normes iso correspondants, ….

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

Economies d'énergie pour les compresseurs d'air

Quelles actions à faire pour réduire la consommation d'énergie électrique des compresseurs d'air dans une usine ?

ctions visant à réduire la consommation d'énergie électrique des compresseurs d'air

L'air comprimé est utilisé pour différentes applications, notamment la production d'électricité, le transport, la projection de peinture, l'instrumentation et le nettoyage. Du fait de sa polyvalence, il est utilisé non seulement dans les usines industrielles, mais aussi dans les bureaux, les hôpitaux et diverses autres installations.

Les compresseurs d'air ont un rôle important dans chacune de ces installations et leur consommation en énergie peut représenter un pourcentage significatif de l'énergie totale utilisée. Comme l'air comprimé est souvent l'utilité la plus onéreuse, les coûts de fonctionnement peuvent être significatifs. C'est pourquoi, de plus en plus d'usines et d'établissements commencent à prendre des mesures pour diminuer la consommation énergétique des compresseurs d'air, depuis quelques années.

Méthodes pour réduire la consommation d'énergie d'un compresseur d'air

Que doivent faire les opérateurs pour économiser l'énergie utilisée par les compresseurs d'air ? TLV recommande de prendre les mesures suivantes.

 

    1. Créer et gérer un calendrier de fonctionnement du compresseur d'air.

      Identifier les périodes d'arrêt, lorsque le compresseur peut être éteint.

 

    1. Réparer les fuites présentes sur le système d'alimentation.

      Les fuites importantes seront audibles, mais les petites fuites nécessiteront un appareil de détection des fuites par ultrasons par ultrasons pour être identifiées.

 

    1. Voir si la pression de pulvérisation peut être réduite.

      Une réduction de la pression de pulvérisation de 0,1 MPa (1 bar, 15 psi) peut réduire l'électricité consommée par le compresseur d'air d'environ 4 à 5 % (en fonction du type de compresseur d'air et du nombre d'années d'utilisation). Cette baisse de pression peut également permettre une diminution de la quantité d'air comprimé perdue par des fuites non réparées.

 

    1. Utiliser de l'air plus froid pour l'alimentation.

      Par exemple, aspirer de l'air à 10°C (50°F) depuis l'extérieur plutôt que de l'air à 30°C (86°F) depuis l'intérieur peut réduire de 3% la consommation d'énergie du compresseur d'air.

 

    1. Nettoyer régulièrement les filtres à air.

      Nettoyer les filtres et réduire la résistance d'alimentation du compresseur d'air en dessous de 200 mm Aq (8 poH2O) peut diminuer de 1% la consommation énergétique.

 

  1. Optimiser l'évacuation du condensât du système d'air à l'aide de purgeurs d'air et de séparateurs TLV conçus pour éliminer le liquide et conserver l'air.

    Éliminer l'eau / l'humidité est un point crucial pour protéger les équipements et les produits dans les systèmes d'air comprimé. Cette tâche importante est souvent réalisée de manière inefficace avec des vannes de purge laissées ouvertes ou des systèmes avec minuterie non configurés en fonction des niveaux d'humidité relatifs aux différentes saisons.

    Les purgeurs d'air TLV fonctionnent automatiquement afin d'éliminer l'humidité en continu et empêcher les fuites d'air comprimé. De la même façon, les séparateurs cycloniques TLV à haute efficacité fonctionnent en continue pour éliminer les gouttelettes d'eau et délivrent un air de bonne qualité, sec à 99,8 %.

L'importance d'éliminer les fuites d'air

Pour finir, TLV recommande aux utilisateurs de prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher les fuites au niveau des tuyaux et de leurs raccordements.

Les études de TLV ont révélé que les conduites d'air comprimé présentant de minuscules fuites (trou d'épingle) peuvent perdre plus de 30% de l'air qu'elles véhiculent. Cette quantité perdue ne doit pas être ignorée.

Supposez que dans un système fonctionnant à 0,5 MPaG (5 barg, 73 psig) pendant 8 400 heures par an, une conduite d'air comprimé présente une fuite de 1 mm (0,03 po) de large. 25 704 m3 (907 728 pieds cubes) d'air comprimé par an sont alors perdus à cause de cette fuite. Si le coût de l'air comprimé est de 0,02 $ US par m3 (environ 0,00056 $ US par pied cube), l'air comprimé perdu par cette seule fuite équivaut à une perte d'environ 505 $ US par an.

 

Pertes financières pour une fuite d'1 mm (0,03 po) de large

Pertes financières pour une fuite d'1 mm (0,03 po) de large

Les fuites d'air comprimé sont souvent négligées. Cependant, le nombre de fuites et la quantité d'air perdu augmentent en même temps que le système vieillit. Il est donc important de vérifier la présence ou non de fuites au moins une fois par an, dans l'ensemble de l'usine, afin de limiter les pertes financières et tester l'efficacité du système.

 

Pour plus d'informations : contaacter@gmail.com